Concerts, Music, Presse & Web

Longueur d’Ondes

NOBODY’S CULT ©photo Emilie Mauger
Le 14 janvier 2019 au Supersonic à Paris (75)

Merci à Longueur d’Ondes pour ce superbe live report !!! 🔥😎🤘

La salle du quartier de la Bastille est plutôt bien garnie, signe encourageant pour un lundi, jour dont on sait qu’il n’est pas le préféré du public pour sortir se remplir les oreilles de sons rock. Le line-up proposé ce soir est sans doute pour beaucoup dans l’affluence, les trois groupes hexagonaux au programme formant une affiche plutôt prometteuse. Ce sont les Brestois (d’origine) de STEVE AMBER qui ouvrent la soirée. On est particulièrement impatients d’entendre sonner les titres de leur excellent dernier EP From a Temple on the Hill paru l’année dernière. La deuxième partie est assurée par le duo toulousain THE TWIN SOULS composé de Guilhem et Martin Marcos que certains ont peut-être connus quand ils officiaient sous le nom The Strings, alors trio. Le nouveau line-up est récent, mais la complicité des frères s’est visiblement jouée de l’habituelle nécessaire période de rodage.


Les Parisiens de NOBODY’S CULT prennent finalement possession de la scène, entourant la chanteuse Lena Woods et sa harpe électrique, attisant ainsi un peu plus la curiosité même si le groupe est connu de beaucoup dans la salle. Le combo montre une nouvelle fois que sa musique est d’une efficacité redoutable : ça sonne fort et juste, tantôt rock bluesy des seventies (Led Zeppelin, Blues Pills) tantôt dans le style des Queens Of The Stone Age. Comme les Twin Souls, Nobody’s Cult profite de la scène pour à la fois roder de nouveaux titres et jouer des extraits de leur EP Echoes from the temple comme “Not Alone” et “Surrender”. Ce dernier et long morceau est interprété avec une force incroyable, soutenu par tous les musiciens qui transforment en un tournemain le Supersonic en un saloon qui sent bon le désert, la sueur, la poussière et le rock. Sous le charme, le public rappelle le groupe… Un superbe lundi soir.

Xavier-Antoine Martin
NOBODY'S CULT

No comments

You can be the first one to leave a comment.

Post a Comment