Album, Band, Presse & Web

Les Insouciants – [REVIEW] Découverte de Nobody’s Cult avec leur premier EP

Derrière Nobody’s Cult se cachent 4 musiciens qui partagent un amour du rock et de la scène

Lena Woods au chant et à la harpe électrique, Vincent Fabert à la guitare, Matteo Casati à la basse et Amine Ouazzani à la batterie. Si le nom de Lena Woods ou son visage vous dit quelque chose, c’est sûrement que vous l’avez aperçu dans l’émission The Voice où elle s’était faite remarquée dans la saison 5 avec sa harpe électrique.
Leurs influences proviennent principalement du rock des années 60-70 (The Beatles, Led Zeppelin…) et celui des années 90 (Nirvana, Queens Of The Stone Age, Nine Inch Nails, Jeff Buckley…).

En avril 2016, Nobody’s Cult a sorti un premier clip et a ensuite foulé de nombreuses scènes en France et aux Pays-Bas.
Grâce à une campagne de crowdfunding ou de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank fin 2016, le quatuor a pu sortir un premier EP intitulé Echoes From The Temple, il est disponible depuis le 6 octobre dernier sur toutes les plateformes de téléchargement et de streaming, et en CD sur leur site officiel.

Entre titres heavy et balades, sans oublier une petite reprise, les 6 titres de Echoes From The Temple s’écoutent avec enthousiasme et plaisir.
Il débute sur les chapeaux de roue avec le single Try To Teach Me Love ; riffs lourds et voix mélodieuse donnent un savant mélange dans la lignée de groupes comme Blues Pills.
Presque l’intégralité de cet EP se déroule de la même manière, avec intensité et une pointe de psychédélisme, et on se délectera des titres Same Way, Not Alone et Surrender.
On fera une petite pause avec la balade Hang Time à mi-parcours ; et on découvrira une reprise étonnamment douce, mais puissante, de Call Me de Blondie.

El Sol

En écoute ici

NOBODY'S CULT

No comments

You can be the first one to leave a comment.

Post a Comment